Législatives : Eléonore Caroit élue dans la 2e circonscription des Français de l’étranger

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Avec 53 % contre 47 %, la députée sortante, issue de la majorité présidentielle, a remporté les élections législatives dans la circonscription de l’Amérique du Sud, Centrale et des Caraïbes.

À la veille du suffrage, l’équipe de campagne d’Eléonore Caroit faisait justement remarquer : “Trois campagnes en deux ans, ça fait beaucoup. Même si cela nous permet d’être rodés à l’exercice, c’est éreintant ! “

Campagne éclair, mais résultat incontestable

Deux semaines pour faire campagne, c’est un temps extrêmement court. Les affiches et les bulletins à imprimer et à expédier, le compte en banque spécial à ouvrir et la déclaration de candidature, ne sont que quelques-uns des passages obligés qu’il faut franchir pour participer au challenge. Les candidats, dont les deux finalistes, Caroit et Coronado, ont dû motiver leurs équipes pour y parvenir.

Tard dimanche soir, le résultat est tombé : Eléonore Caroit vainqueur avec 53,27 %, contre Sergio Coronado avec 46,73%. Même si les chiffres doivent encore être validés, l’écart entre les deux apparaît comme suffisant pour considérer la victoire acquise à Éléonore Caroit, sauf si, comme en 2022, le suffrage était contesté devant le Conseil constitutionnel.

 

A lire aussi

 

Dans les pays qui sont considérés comme les “fiefs” de chacun des candidats, Eléonore Caroit a fait son meilleur score en pourcentage en République dominicaine avec 66%, alors que Sergio Coronado fait, avec surprise, une contre-performance au Chili avec 43%.

La circonscription compte 81 000 inscrits, 19 000 se sont exprimés, représentant une participation de 22% et les grandes métropoles ont toutes favorisé Eléonore Caroit : Mexico (2 296 votes vs 1672), Santiago (1558 vs 1174), Sao Paulo (1063 vs 800), et Paramaribo (16 vs 5). Sergio Coronado a fait son meilleur score, en pourcentage, à Brasilia avec 66 % des votes en sa faveur.

Dans ce contexte politique actuel inédit qui se met en place en France, peut-on rassurer l’équipe d’Eléonore Caroit qu’elle n’aura pas à remettre une quatrième fois le treillis de campagne dans un an ? Rien n’est moins sûr !