L’épidémie de Covid-19 poursuit sa baisse avec 1290 nouveaux cas

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus est en baisse entre le 25 et le 31 juillet par rapport à la semaine précédente, selon le bilan hebdomadaire de l’Agence Régionale de Santé de ce mardi 02 août.

Les indicateurs du Covid-19 sont à nouveau en baisse cette semaine (pour la septième semaine consécutive), avec 1290 nouveaux cas de coronavirus (contre 1710 nouveaux cas la semaine précédente).

 

Ce qui porte à 215 140 le nombre de personnes contaminées depuis le début de l’épidémie, contre 213 810 la semaine précédente.

Le nombre de tests diminue légèrement avec 12 675 tests contre 12 802 il y a 7 jours.

Le taux d’incidence reste en dessous des 500 nouveaux cas, avec 368 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Il était de 488 la semaine dernière. Il reste supérieur au seuil d’alerte (50 pour 100 000) depuis 48 semaines.

Pour la septième fois depuis 14 semaines, le taux de positivité diminue, avec 10,2%. Il était de 13,4% la semaine dernière. Il est au-dessus du seuil d’alerte (10%).

 

Une situation favorable

Le nombre d’hospitalisations reste en baisse cette semaine : 22 contre 25 il y a une semaine, dont 2 en soins critiques (contre 4 la semaine dernière).

8 nouveaux décès du coronavirus sont à déplorer, avec 1017 morts depuis le début de l’épidémie. 

À ce stade, selon l’ARS, 144 373 personnes de 12 ans et plus disposent d’un schéma vaccinal complet (46,6%) et 91 573 ont reçu une dose de rappel (1er rappel), soit 29,6% de la population.

« En Martinique, la situation épidémiologique de la Covid-19 était encore favorable en semaine 2022-30. Pour une activité de dépistage stable, les taux d’incidence et de positivité perdaient respectivement 26 % et 3,3 points de pourcentage par rapport à leurs valeurs en semaine 2022-29. Les classes d’âge de 30 à 39 ans et 40 à 49 ans enregistraient un taux d’incidence similaire et le plus élevé.

La situation en milieu hospitalier était également favorable avec une diminution des passages aux urgences adultes et des nouvelles entrées tous services confondus. Cependant, les passages aux urgences pédiatriques étaient stables. »