Limitons la prolifération de moustiques

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

En plus de l’inconfort, que provoque la désagréable démangeaison qui suit la piqûre, le moustique est vecteur de graves maladies. Cet insecte a besoin d’eau pour se reproduire et se développer. Une grosse goutte d’eau stagnante peut suffire au développement d’une larve. Comment limiter la prolifération ?

Il pleut beaucoup en cette saison et la pénurie d’eau potable fait que nous sommes nombreux à faire des réserves, parfois dans des récipients sans couvercle. De même  des quantités importantes d’encombrants sont sorties des habitations sinistrées.  Une situation propice à la prolifération de moustique et particulièrement ceux de type Aedes aegypti et albopictus, vecteur de maladies. Il faut savoir qu’une femelle pond ses œufs directement à la surface de l’eau. Elle peut en…


France-Antilles Guadeloupe
963 mots – 06.10.2022