L’ouragan Fiona touche terre à Porto Rico,…

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

L’ouragan Fiona a touché terre dimanche après-midi à Porto Rico, ses rafales de vent et pluies torrentielles privant toute l’île américaine de courant, après avoir causé un mort et d’importantes inondations en Guadeloupe.

Fiona s’est abattue à 15H20 locales (19H20 GMT) sur la côte sud-ouest de Porto Rico, près de Punta Tocon, charriant des vents soufflant jusqu’à 140 km/h et menaçant l’archipel “d’inondations catastrophiques” et de coulées de boue, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC).

La dépression, qui est passée dimanche du statut de tempête tropicale à celle d’ouragan de catégorie 1, a entièrement privé d’électricité ce territoire américain des Caraïbes et ses quelque 3,2 millions d’habitants.

“En raison de l’ouragan, le réseau électrique est désormais hors service”, avait annoncé dimanche le gouverneur de Porto Rico Pedro Pierluisi dans un communiqué, précisant que des protocoles d’urgence avaient été activés.

“Nous commençons le processus de redémarrage du réseau dans le nord de l’île avec des générateurs de secours”, a détaillé de son côté, Josué Colón, directeur des services en charge du réseau électrique de Porto Rico, lors d’un entretien à la télévision locale, ajoutant que l’électricité serait rétablie en priorité dans les hôpitaux.

Des crues ont eu lieu dans le sud-est de l’archipel, inondant les routes et certaines zones urbaines, tandis que des toits d’habitations ont été arrachés par le vent dans le sud-ouest, selon des médias locaux.

Des photos publiées sur les réseaux sociaux par les pompiers de l’île montraient aussi des arbres couchés sur la route et d’autres débris.

Le président américain Joe Biden a approuvé dans la matinée la déclaration d’état d’urgence de Porto Rico, une mesure qui permet de débloquer des fonds fédéraux pour les secours, coordonnés par l’Agence fédérale américaine des situations d’urgence Fema.

L’ouragan Fiona devrait “encore se renforcer dans les 48 heures à mesure qu’il se déplace près de Porto Rico et de la République dominicaine”, ont précisé les services météorologiques américains.

– Un mort en Guadeloupe –

Fiona avait déjà causé de sérieux dégâts lors de son passage en Guadeloupe dans la nuit de vendredi à samedi. Par endroits, l’eau est montée de plus de 1,50 mètre. Un homme y est mort, emporté avec sa maison par les flots d’une rivière en crue.

Avec le réchauffement de la surface des océans, la fréquence des ouragans les plus intenses, avec des vents plus violents et des précipitations plus importantes, augmente. Ils font notamment peser un risque de plus en plus important aux communautés côtières.

L’archipel de Porto Rico avait été placé en alerte ouragan dès la fin de la semaine, le gouverneur Pedro Pierluisi exhortant la population à se mettre à l’abri.

L’alerte inondation devrait être en vigueur jusqu’à lundi.

Ancienne colonie espagnole, Porto Rico, qui est devenu territoire américain à la fin du 19e siècle avant d’acquérir un statut spécial d'”Etat libre associé” dans les années 1950, connaît de graves problèmes d’infrastructures depuis plusieurs années.

L’île avait été dévastée en 2017 par les ouragans Irma et Maria qui avaient sérieusement endommagé son réseau électrique. Celui-ci a ensuite été privatisé en juin 2021 avec pour but affiché de résoudre le problème des coupures de courant. L’île a cependant connu une panne générale en avril 2022.