Madjoulin Ghziel, interprète en langue arabe, définitivement condamnée pour aide au séjour irrégulier et usage de faux | Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb
Le périple en justice de Madjoulin Ghziel épouse Basse dite « Margarita » emprunte des chemins escarpés. Cette dame, née le 16 octobre 1970 à Safi au Maroc, de nationalité française, est poursuivie pour «aide au séjour, abus de confiance, escroquerie et tentatives, usage de faux» et a été définitivement reconnue coupable d’infraction «d’aide au séjour» et «d’usage de faux» devant la Cour de cassation. Flash back : en mai 2017, le procès de première instance est rapide, le tribunal fait droit à l’exception de nullité soulevée par les avocats de la prévenue Maître Jérôme Gay avocat au barreau de la Guyane…