Match amical Martinique – Guinée-Bissau, sur un air de fête nationale

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

La Ligue met à profit la trêve internationale (19 au 27 septembre), pour recevoir samedi à 19h30, à Dillon, la Guinée-Bissau qui célèbre le même jour sa fête nationale. Une opportunité qui repousse malgré tout plusieurs compétitions locales dont le championnat de Régional 1. 

Le temps semble jouer en faveur de la Ligue. L’époque durant laquelle l’instance mettait les bouchées doubles pour boucler les compétitions serait révolue. En effet, elle se permet de repousser l’ouverture du championnat de Régional 1 pour donner la primeur à un match amical de la sélection, en mettant à profit la trêve internationale pour rencontrer la Guinée-Bissau. Une nation classée 115e à la Fifa. ” Au départ, ce n’est pas cet adversaire qui était prévu”, explique Marc Collat. “Nous devions jouer deux matches contre Sainte-Lucie, mais cette dernière a déclaré forfait.” Forfait aui a entraîné un changement par rapport à ce qu’avait prévu l’homme fort du Club Martinique. 

Sainte-Lucie forfait

” L’objectif était de faire un stage avec les joueurs espoirs, pour évaluer les forces vives, et voir ceux qui pourraient éventuellement intégrer la sélection A. Mais cela nous a obligé à un changement par rapport à l’adversité, on a dû apporter des modifications par rapport au groupe.”

Néanmoins, cette rencontre demeurera l’occasion pour chacun de se montrer. ” Ce match est important pour de nombreux joueurs. On parle beaucoup du niveau du football martiniquais, certains s’interrogent sur le fait de faire venir ou pas des joueurs de l’extérieur, ce sera l’occasion d’avoir quelques indications ” annonce Marc Collat. Tout en ajoutant : ” Ce match se déroule en période de trêve internationale. Mais ce ne sera pas le cas pour tout le monde puisque le championnat de National se poursuivra en France, et dans d’autres pays du continent européen on jouera la coupe “.

A la disponibilité des joueurs, s’est aussi posée la question des moyens financier. 

Rester invaincu à domicile

” La question de faire venir ou pas des joueurs extérieurs s’est révélée difficile, par rapport au côté financier. Cela aurait été lourd pour la Ligue, juste pour un match amical “, a affirmé le sélectionneur. Il est heureux de pouvoir diriger la Martinique face à la Guinée-Bissau : ” ce sera autre chose pour la Martinique, habituée de jouer contre des pays de la Caraïbe, d’Amérique centrale et du nord. J’attends de voir la réponse des joueurs sur le terrain.” Le bilan de Marc Collat est de deux victoires en amical, face à la Barbade (3-1, à Dillon) et la Guadeloupe (4-3, à Paris). Deux défaites, en Ligue des nations de la Concacaf face au Costa-Rica (2-0) et au Panama (5-0), et un nul face au Panama (0-0, à Dillon). Arrivée mercredi, la Guinée-Bissau à l’instar de la Martinique, est engagée dans des qualifications régionales, à travers la coupe d’Afrique des nations. Elle est 2e de son groupe, derrière le Nigéria, avec une victoire contre Sao Tome-et-Principe (5-1) et un nul face à la Sierra Leone (2-2). Parmi les stars de l’équipe figurent le gardien Manuel Baldé (19 ans), les milieux Mamadi Camara (18 ans), et Roger Fernandes (16 ans). Le match se déroulera samedi, jour de la fête national en Guinée-Bissau.

La Martinique

Gardiens : Gilles Meslien (Golden Lion), Emmanuel Vermignon (Club Colonial), Alexis Lovy (US Diamantinoise)

Défenseurs : Florian Goma (RC Saint-Joseph), Junior Michalet, Davy Singama, Evan Salines, Yordan Thimon (Golden Lion), Ambroise Félicitet (Aiglon), Jonas Crusol (US Diamantinoise), Andy Marny (Club Colonial).

Milieux : Christof Jougon (Club Franciscain), Daniel Hérelle, Mathis Priam (Samaritaine), Carlo Rabathaly (US Diamantinoise), Enrick Reuperné (Assaut), René-Charles Montabord (Aiglon).

Attaquants : Alvyn Lamasine, Emmanuel Vanitou (Golden Lion), Johnny Marajo, Kilian Polomat (Club Franciscain), Brayan Henriol (CO Trénelle). 

La Guinée-Bissau

Gardien : Manuel BALDE (Vizela, Portugal), Maurice Gomis (Fossano, Italie)

Défenseurs : Tito Junior (Varzim, Portugal),  Fali Cande (Metz), Sana Gomes (Debreceni, Hongrie), Opa Sangante (Châteauroux), Adon Gomis (Dunkerque), Prosper Mendy (Spartak Varna, Bulgarie), Sori Mané (Moreirense, Portugal)

Milieux : Janio Bikel Da Silva (Vancouver, Canada), Alfa Sémédo (Al-Tai, Arabie Saoudite), Mamadi Camara (Reading, Angleterre), Zidane Banjaqui (Mafra, Portugal), Manuel Pami Da Costa (Differdange, Luxembourg), Euciodalcio Gomes (Apoel, Chypre), Madi Queta (Cherno Varna, Bulgarie), Roger Fernades (Braga, Portugal), Jorge Intima (Ludogorets, Bulgarie),

Attaquants : Jose Correia (Nantong Zhiyun, Chine), Bruno Correia Mendes (Fola Esch, Luxembourg), Mama Baldé (Troyes).

Des U23 supervisés

Le 24 juin, une sélection Martinique U23 a disputé un match amical contre une autre nommée pour l’occasion Haïti All Stars. 

C’était le 24 juin, en lever de rideau de la finale du championnat : Golden Lion – Club Franciscain (3-0).

La sélection haïtienne regroupait pour l’occasion, des joueurs évoluant dans les différents championnats de Martinique. 

Quant à la sélection U23, elle a permis d’avoir une idée des joueurs qui composent la catégorie. 

Ce match avait été décidé à la dernière minute, Marc Collat ne pouvait pas y assister, et il a fallu le coaching des membres de la Direction technique régionale, en l’occurrence Guy-Michel, promu sélectionneur d’un jour. 

Des 24 joueurs retenus à l’époque seuls Lovy, Goma, Rabathaly, Priam, Singama, Henriol y figurent.

Sur les trois matches disputés en Martinique, le sélectionneur compte pour l’instant une victoire (Barbade, 3-1) et un nul (Panama, 0-0).

– Mathurin Mayoulika