Mémoire de l’esclavage : un « 10 mai » en carrefour politique | Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb
Ce mardi 10 mai se tenait la « Journée des mémoires et de réflexion sur la traite, l’esclavage et leurs abolitions ». La quasi-totalité du gouvernement français, le président de la République, le président du Sénat et de nombreux parlementaires ont participé à une cérémonie de commémoration au Jardin du Luxembourg, dans le sixième arrondissement de la capitale. La cérémonie d’hommage s’est ouverte et a été conclue au son du maloya. La Réunionnaise Christine Salem a interprété à deux reprises un chant de cette musique traditionnelle de son île. Interdit et réprimé jusque dans les années 80, c’était le chant des esclaves….