«Mis en examen pour viols et agressions sexuelles», le père Patrice François plaide, selon son avocat, «la relation consentie sur plusieurs années», avec une personne mineure, âgée d’un peu plus de 15 ans au départ | Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

admin

C’est un tsunami médiatique pour ne pas écrire un tsunami tout court qui frappe l’Eglise catholique de Guyane ces derniers jours. Et ce n’est certainement pas terminé. Le journal national La Croix a fait sa Une mercredi sur une «Eglise de Guyane dans la tourmente» en appuyant notablement -à l’issue d’une enquête journalistique d’une consoeur parisienne envoyée spéciale en Guyane- sur ce qu’il convient bel et bien d’appeler désormais «l’affaire Emmanuel Lafont». Nous reviendrons très prochainement sur ce dossier. Coup de tonnerre supplémentaire, mercredi soir, Guyane la 1ère, révèle la mise en examen l’an dernier du père guyanais Patrice François…
Next Post

Un homme grièvement blessé à l'arme blanche à Pointe-à-Pitre

Les secours sont intervenus ce vendredi soir peu avant 20h30 non loin de la Place de la Victoire. La victime âgée d’une vingtaine d’années présentait de graves lésions vraisemblablement à la suite d’une rixe.