Mondial-2022: Jour J pour les Bleus, Deschamps dévoile sa liste

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Fin du suspense! Après d’ultimes et intenses réflexions, Didier Deschamps dévoile mercredi soir sa liste pour le Mondial au Qatar, une grand-messe télévisuelle attendue avec espoir par Raphaël Varane, les…

Fin du suspense! Après d’ultimes et intenses réflexions, Didier Deschamps dévoile mercredi soir sa liste pour le Mondial au Qatar, une grand-messe télévisuelle attendue avec espoir par Raphaël Varane, les autres convalescents et Olivier Giroud, éternel revenant.

C’est un moment marquant avant chaque grande compétition: devant leur petit écran, les amoureux de football retiennent leur souffle, en même temps que les candidats à l’équipe de France, désireux de défendre la précieuse étoile dorée acquise en Russie en 2018.

Longtemps gardée secrète, la liste des 23 à 26 heureux élus sera rendue publique vers 20h20 par le sélectionneur sur le plateau du Journal de TF1. Le patron des champions du monde détaillera ses choix et réflexions ensuite en conférence de presse au siège du diffuseur, à Boulogne-Billancourt.

Il y a ceux certains d’y être, comme le capitaine Hugo Lloris, l’inamovible Antoine Griezmann ou le prodige offensif Kylian Mbappé, fidèles représentants de la génération sacrée il y a quatre ans, ou encore Karim Benzema, tout frais Ballon d’Or.

D’autres ressentent davantage de pression à l’approche de la liste car la concurrence, leur état physique et/ou les choix tactiques du sélectionneur les laissent dans l’incertitude.

Cohabitation Giroud/Benzema?

Dans le puzzle concocté par Deschamps, la pièce Giroud aura-t-elle sa place?

Le deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus a tout fait pour s’inviter à Doha, tant avec l’AC Milan qu’en sélection, où il est rappelé depuis un an à chaque fois que Benzema est forfait.

Depuis l’Euro, le sélectionneur se refuse à convoquer les deux attaquants en même temps, jugeant “difficile” pour Giroud d’accepter, avec ses états de service sous le maillot bleu, un rôle de doublure sans grincer des dents.

Mais les deux hommes ont discuté récemment sur le sujet et cela plaide en faveur de l’avant-centre de 36 ans, autant que les soucis physiques qui amoindrissent actuellement Benzema, encore forfait lundi avec le Real Madrid.

Pour sa liste, Deschamps n’a pas qu’un dossier médical à examiner, mais deux, trois voire quatre, tant les blessés se sont accumulés ces dernières semaines.

Le technicien, déjà orphelin des milieux Paul Pogba et N’Golo Kanté, a craint le pire en voyant son vice-capitaine Raphaël Varane, pilier de la défense tricolore, sortir en larmes le 22 octobre après une blessure inquiétante en club.

L’optimisme est pourtant de rigueur désormais concernant le défenseur central, son délai de rétablissement semblant compatible avec l’entrée en lice des Bleus le 22 novembre contre l’Australie.

Liste officielle lundi

La situation pouvait paraître plus délicate pour Mike Maignan, gardien N.2 blessé à un mollet, et pour Presnel Kimpembe, souffrant à un tendon d’Achille, car Deschamps a fixé une limite claire: “Je ne prendrai pas un joueur qui n’est pas en mesure de jouer le début de la compétition”, a-t-il affirmé ces derniers jours à l’AFP.

Mais les derniers renseignements pris par l’encadrement sur l’état physique des deux joueurs plaident pour leur inclusion dans le groupe.

D’autres titulaires récents restent fragiles sans que leur convocation ne soit remise en jeu, à l’instar de Jules Koundé, préservé par le FC Barcelone, et Lucas Hernandez, revenu depuis peu sur les terrains avec le Bayern Munich.

Le sélectionneur conserve une certaine marge de manœuvre puisque la liste définitive doit être transmise lundi à 19h00 à la Fifa. En cas de blessure sérieuse, il peut en outre opérer des remplacements de dernière minute jusqu’au 21 novembre.

“DD” créera-t-il la surprise en appelant un novice, comme avec Jules Koundé à l’Euro en 2021, ou un très peu capé comme Lucas Hernandez avant la Coupe du monde en 2018?

Le jeune défenseur de l’AC Milan Pierre Kalulu ou son compatriote de Leipzig Mohamed Simakan, tous deux 22 ans, rêvent sans doute de sortir de son chapeau.

ama-jta/jed/fal/lh

Karim Benzema, le 10 juin 2022 lors d’un Autriche-France comptant pour la Ligue des Nations à Vienne
• FRANCK FIFE

Mike Maignan lors de France – Autriche au Stade de France, en Ligue des Nations le 22 septembre 2022, à Saint-Denis
• FRANCK FIFE