Monte-Carlo: Tsitsipas stoppe Sinner et revient en finale

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Stefanos Tsitsipas, double vainqueur en 2021 et 2022, s’est qualifié samedi pour sa troisième finale à Monte-Carlo, en battant l’homme fort du début de saison Jannik Sinner (2e mondial) 6-4, 3-6, 6-4.

Le Grec de 25 ans, 12e mondial, affrontera dimanche pour le titre le N.1 mondial serbe Novak Djokovic ou le Norvégien Casper Ruud, double finaliste de Roland-Garros (2022, 2023) et 10e joueur mondial.

“Il fallait que je retrouve un niveau que je n’avais pas joué depuis longtemps sur terre battue”, a souligné Tsitsipas, éliminé en quarts l’an dernier.

Il n’avait plus battu sur l’ocre un joueur aussi bien classé que Sinner depuis sa victoire contre Daniil Medvedev (2e) à Roland-Garros en 2021. Et il n’a plus disputé de finale de Masters 1000 sur cette surface depuis Rome en 2022.

“Je suis très fier de moi, j’ai démontré un gros potentiel cette semaine”, a-t-il assuré en référence également à son 8e de finale contre Alexander Zverev (5e), qu’il a écarté 7-5, 7-6 (7/3) après avoir été mené 5-0 dans le second set.

Samedi, il affrontait un joueur que seul Carlos Alcaraz avait réussi à vaincre jusque-là cette année, en demi-finale à Indian Wells.

Pour le reste, Sinner affichait 25 victoires et trois titres (Open d’Australie, Rotterdam et Miami). Mais s’il avait déjà atteint le dernier carré à Monte-Carlo l’an dernier, la terre battue n’est pas la surface préférée de l’Italien.

Tsitsipas, au contraire, s’y sent bien comme le montrent ses deux titres sur la terre azuréenne ainsi que sa finale à Roland-Garros en 2021.

Sinner massé

Le Grec a d’ailleurs pris le meilleur départ: il a réussi le break pour mener 2-1 et, n’ayant laissé que six points au total à son adversaire sur sa mise en jeu, a confortablement conservé son avantage jusqu’à la fin de la manche.

Mais dans la seconde, Sinner a pris le dessus lui aussi en début de set pour se détacher 3-0. Il a tenu sa mise en jeu jusqu’à la fin, mais avec difficulté. A l’image du dernier jeu de la manche, sur son service, qu’il a conclu sur sa seconde balle de set après avoir sauvé cinq balles de débreak.

Dans la foulée, il a pris l’avantage dans la manche décisive 2-0. A 3-1 contre lui, Tsitsipas a même commis une double faute qui aurait donné le double break 4-1 à Sinner… si elle avait été signalée. Mais l’Italien a joué le point et perdu ensuite le jeu, ce qui a permis au Grec de ne pas s’effondrer.

Puis l’Italien a commencé à avoir mal aux cuisses: il s’est d’abord fait masser le bas de la cuisse droite, puis l’arrière de la gauche.

Mené 4-2, Tsitsipas a remporté les quatre derniers jeux pour décrocher sa qualification.

Il aura l’occasion de devenir le cinquième joueur de l’ère Open (depuis 1968) a remporter au moins trois fois le tournoi de Monte-Carlo après Ilie Nastase (3), Björn Borg (3), Thomas Muster (3) et Rafael Nadal (11).

Il est d’ores et déjà certain de remonter dans le Top 10 mondial lundi.

Pour sa part, en atteignant le dernier carré à Monte-Carlo, comme l’an dernier, Sinner s’est assuré de rester N.2 mondial.

ig/hpa/nip