Mort du rappeur Titis : Un anniversaire, des coups de feu, une fin tragique

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

J.-M. A.
Vendredi 23 septembre 2022

C’est dans cette villa que la soirée était organisée. – Photo P.So.

Le rappeur guadeloupéen, Titis, a été tué par balle jeudi vers 4h30 du matin à Fonds-Saint-Jacques, à Sainte-Marie. Il participait à une soirée d’anniversaire dans une grande villa, située rue du Gaoulé. 

C’est une villa très connue à Sainte-Marie. Elle est située au bout de la rue du Gaoulé, à Fonds-Saint-Jacques, face à la mer. De nombreux événements festifs y sont organisés. Et c’est au cours d’une soirée d’anniversaire qu’un homme a été tué et qu’un autre a été blessé, jeudi vers 4h30 du matin. Le drame serait survenu à la suite d’une bagarre entre deux individus. Le rappeur guadeloupéen, Titis, qui se produisait lors de cette fête, se serait interposé entre les deux hommes. C’est à ce moment-là qu’il aurait malheureusement reçu une balle à la gorge. Il serait décédé avant l’arrivée des secours. Hier, l’auteur présumé des coups de feu était vivement recherché par les forces de l’ordre. Dans la matinée, le propriétaire de la villa s’est rendu sur les lieux du drame et a été entendu par les enquêteurs. Dans le quartier, plusieurs riverains ont entendu des détonations. « J’ai entendu trois coups de feu, et mon mari en a entendu trois autres », raconte une habitante. « Cela nous a réveillés. C’était fort. Mais nous nous sommes rendormis. Et c’est le matin que nous avons appris qu’il y avait un mort ».

Des soirées pendant le confinement

Quelques mètres plus loin, Daniel livre son témoignage. « J’ai entendu quatre coups de feu. Je me suis rendu sur place et c’était le drame. Le chanteur Titis était de passage en Martinique, et les gendarmes et les pompiers n’ont pu que constater son décès ». Et Daniel d’évoquer les nombreuses soirées qui se déroulent régulièrement dans la grande villa de la rue du Gaoulé. « Il y en a tous les week-ends, on n’y fait même plus attention », raconte-t-il. Un autre voisin croit savoir qu’un nouvel événement devait avoir lieu ce vendredi soir avec quelque 300 personnes. « De toutes les façons, nous n’étions jamais prévenus. Il y a même eu des soirées pendant le confinement. On a dû appeler les gendarmes ». Un autre voisin confirme : « Il y en a eu beaucoup pendant le confinement, alors que c’était interdit. Il y avait de la musique, des voitures, à minuit, on ne dormait pas. C’était gênant. On a alerté le préfet, le sous-préfet et le capitaine de gendarmerie de Trinité qui ont fait ce qu’il fallait pour que ces soirées cessent ». 

Le propriétaire de la villa s’est rendu sur les lieux hier. 

– Photo P.So.

Titis animait la soirée d’anniversaire, qui a tourné au drame.

– Photo DR

Le chanteur Titis était de passage en Martinique.

– Photo DR

Un rappeur très apprécié de la jeune génération

Curtis Kaboul, connu sous son nom d’artiste, Titis, était un rappeur et trappeur, très apprécié de la jeune génération. Agé d’une trentaine d’années, il était dans le monde de la musique depuis plus de 10 ans. La discographie de Titis est composée de plusieurs singles ainsi que de deux mixtapes, Dogsquare Army, sortie en 2014, et Glee sortie en 2021. Il a également eu l’occasion de collaborer avec plusieurs artistes antillo-guyanais. Titis a fait grand bruit très récemment avec son morceau « Side Shit » qui a été largement diffusé et lui a permis de se propulser sur le devant de la scène guadeloupéenne. Le morceau avait dépassé le million de vues. Dernièrement, Titis a enregistré un clip avec les rappeurs de la même catégorie Jkevlar et Tency. La vidéo a dépassé les 130 000 vues en 4 jours sur YouTube.

Titis

– DR

Plusieurs réactions de la scène antillo-guyanaise sur les réseaux sociaux

De nombreux artistes de la scène antillo-guyanaise ont rendu hommage au rappeur Titis sur les réseaux sociaux.

Walton (Chyen La Ri) a publié une vidéo avec une photo du rappeur dans un cadre avec une bougie allumée. Le rappeur Tency a regretté le décès de son ami et a publié « Square » (deuxième surnom de Titis) sur ses réseaux.

Lyrrix, autre artiste de trap antillaise, a réalisé un direct sur la plateforme Instagram pour discuter avec sa communauté de la disparition dans des conditions tragiques de Titis. Les spectateurs de ce direct ont réagi en nombre faisant passer des messages d’amour et de soutien mais aussi de haine envers le tireur.

Railfé, autre artiste Guadeloupéen avec qui Titis avait déjà collaboré, a réitéré toutes ses publications Instagram et a mis une photo de profil noire en hommage à son ami décédé.

Sur les réseaux, les internautes n’ont pas tardé non plus à partager leurs émotions entre la tristesse et la colère, des vidéos du drame ont circulé sur les différentes plateformes.

Sur le même sujet


Le rappeur Titis tué dans une fusillade dans un anniversaire à Sainte-Marie

Thèmes :FAITS DIVERS


Tempête Fiona : brusque montée des eaux à Rivière-Pilote

Thèmes :FAITS DIVERS