Nouvelle grève de la faim pour l’un des Grands frères

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

MFGE

prison • WEB

Daniel Lapilus est l’un des Grands frères incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos en Martinique. Il vient d’entamer une grève de la faim pour dénoncer la maltraitance dont il se dit victime 

Daniel Lapilus a été placé en détention provisoire lors de la seconde vague d’interpellation dans l’affaire des Grands Frères intervenue 5 mois après l’incarcération de 8 individus en décembre 2021.  Les 5 ” nouveaux “, ont été mis en examen par le juge du tribunal de Fort de France pour association de malfaiteurs en bande organisée en vue de commettre des attroupements armés, des destructions par incendie et des extorsions. Pour ces motifs Daniel Lapidus, connu sous le pseudonyme de Gargamel, est en détention provisoire depuis le 24 juin 2022 au centre pénitentiaire de Ducos. Il a décidé de se mettre en grève de la faim le 17 novembre dernier et en a expliqué les raisons à son avocate Lorenza Bourjac. ” Il a fait ce choix pour attirer l’attention sur ses conditions de détention, précise-t-elle.

C’est l’aboutissement d’un chemin de croix qui a débuté par de profondes migraines du fait de la dégradation de sa vision. Une paire de lunettes lui a été prescrite mais en lui précisant qu’elles ne pourraient lui être remises qu’en contre partie de la somme de 300 euros. Montant qu’il n’est pas en mesure d’honorer. Il continue donc à subir ses douleurs récurrentes. “. Toutefois, ce qui a réellement décidé le détenu à entamer une grève de la faim c’est la non prise en considération de ses souffrances associées à ses calculs rénaux. Il a déjà par le passé du subir des interventions aux ultra-sons pour réussir à s’en débarrasser. Mais les crises seraient réapparues ces dernières semaines, au point où il se serait évanoui dans sa cellule et pris en charge uniquement par ses codétenus. L’administration pénitentiaire s’étant contenté de lui fournir des doliprane. ” Aussi espère-t-il à travers cet engagement le mettant en danger, dénoncer outre ses conditions plus qu’indignes de détention, une justice instrument