Oui, nous avons encore des séquelles de l’esclavage…

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

BAILLIF

Accompagnée par Annick Noël et Sandro Cilpa, la chanteuse Manès Nerplat a séduit le public en guise d’interlude avant et durant la conférence de Franck Garain. • FLB

La Ville a organisé lundi une pléiade de manifestations, avec une conférence qui a marqué les esprits.

«Sur les Chemins de la mémoire », tel était la
thématique de la 9e édition de la journée commémorative du 27 mai
du côté de Baillif. À cette occasion, une pléiade de manifestations
était programmée, parmi lesquelles une marche de la mémoire, un
kout tanbou (Rosan Monza et KZépis), ainsi qu’un dékatman avec la
troupe Nouvelle Génération Ka de Teddy Pélissier. Le public a
particulièrement apprécié les chansons entonnées par Manès Nerplat
(chant), Annick Noël (piano) et Sandro Cilpa (Ka), dont une reprise
d’Édith piaf. Mais après un dépôt de gerbes sur la place du buste
de Delgrès, c’est la conférence donnée par Franck Garain
(enseignant retraité, chercheur en histoire sociale), qui a
constitué l’apogée de cette journée.