Pas de réponses favorables pour les 16 enseignants voulant rester

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le collectif des néo-titulaires, stagiaires et titulaires voulant retourner au pays, « Ansamn pou défann lékol Matinik » et les syndicats SE-Unsa et Sneeta-FO se sont mobilisés hier au rectorat pour exiger l’affectation immédiate en Martinique des 16 enseignants mutés hors de l’académie, qui ont décidé de rester.

Quinze jours après la rentrée des classes, 16 enseignants affectés dans l’Hexagone n’ont toujours pas rejoint leur poste. Le collectif des néo-titulaires, stagiaires et titulaires voulant retourner au pays, « Ansamn pou défann lékol Matinik » et les syndicats SE-Unsa et Sneeta-FO exigent leur affectation immédiate en Martinique. Ils se sont mobilisés hier, une nouvelle fois, et ont rencontré la rectrice, Nathalie Mons, qui n’a pas pu leur donner de réponses favorables….


France-Antilles Martinique
1310 mots – 16.09.2022