Pilote, un métier passion qui se concrétise pour un adolescent guadeloupéen

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Par Laurianne NOMEL
[email protected]

La fondation Blandin financera la licence de Mathieu à hauteur de plus de 38 000 euros. • LAURIANNE NOMEL

La tête tournée vers les nuages, Mathieu Fundere n’en a pas moins les pieds sur terre. À 17 ans, le jeune homme nourrit le rêve d’être pilote de ligne. Grâce à la fondation Claude-Emmanuel Blandin, Mathieu Fundere voit son rêve prendre forme.

« Merci de croire en moi, en mon projet, en
mes capacités ». Mathieu Fundere est un jeune homme
reconnaissant. Lui et ses parents ont signé une convention avec les
Ailes guadeloupéennes et la fondation Claude-Emmanuel Blandin. La
fondation s’est engagée à financer sa licence de pilote privé qu’il
passera aux Ailes guadeloupéennes. « C’est vraiment la
première pierre à l’édifice pour pouvoir réaliser mon rêve et mes
objectifs. L’aviation est une passion pour moi depuis le plus jeune
âge ». Ce n’est pas en levant les yeux au ciel que sa passion
s’est éveillée mais regardant jouer son père à Flight simulator.
Déjà, il commence à se familiariser au milieu cockpit comment
savoir comment une IPL fonctionne, comment mettre en marche l’APU.
Sa passion se nourrit et se renforce lors d’un vol entre la
Guadeloupe et Miami. Il a l’occasion cette fois de sortir de son
monde de simulation et de voir ce qu’est un vrai cockpit.
« J’ai pu aller dans le cockpit d’un A320 neo, l’Airbus d’Air
France qui fait la rotation. »…