Prévenus dans une même cellule, un autre prévenu sans avocat, les forces de l’ordre croient à une attaque à main armée de la Cour d’appel Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Très harassante journée hier à la Cour d’appel, sur laquelle nous reviendrons, avec d’abord quelques anecdotes sur une justice en difficulté. Ambiance. Cela a commencé par cette confidence d’un des prévenus dans une affaire de drogue hier à la Cour d’appel. L’homme, en détention, a confié à la barre qu’il partageait sa cellule avec l’un des co-condamnés dans la même affaire en 1ère instance. Tous deux ont fait appel. Stupeur dans la salle d’audience, tribunal compris. «Normalement ce cas ne doit pas se passer. Peut-être au centre pénitentiaire n’ont-ils pas été prévenus ? Ils ont des difficultés avec leur nombre…