Quatre séismes sous la Montagne Pelée la semaine dernière

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

 L’activité enregistrée sous la Montagne Pelée a été plutôt faible la semaine dernière, indique l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique, dans son relevé hebdomdaire.

 Entre le 3 et le 10 juin, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM) a enregistré au moins 4 séismes de type volcano-tectonique, dont 2 séismes de magnitude inférieure à 0.1. Ces séismes de faible énergie ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 0.5-0.9 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

Deux autres séismes ont été enregistrés avec une magnitude de 0.2 et 1.9, localisés respectivement à 8.6 et 13.5 km de profondeur sous la surface à environ 10 km de distance au sud-ouest et au nord-ouest du volcan. Ces séismes pourraient être associés à de la fracturation à l’intérieur de la plaque Caraïbe située sous l’édifice volcanique.
Aucun de ces quatre séismes n’a été ressenti par la population.

Deux zones de végétation détériorées

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre Saint-Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IPGP (Institut Physique du Globe de Paris) a procédé à des prélèvements de fluides afin de contraindre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée.
Une extension de deux zones de végétation détériorée situées entre le Morne Plumé et la rivière Chaude a été constatée lors de survols héliportés réalisés le 9 février et le 5 mai avec le soutien du Dragon 972, et confirmée par analyse d’images satellitales et d’un drone (survol du 11 mai).
Le niveau d’alerte reste en vigilance Jaune.