Qui succédera à Cédric Cornet ?

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Rédaction web

Ce mardi 2 avril 2024, un conseil municipal extraordinaire se tient à la mairie du Gosier. Il s’agit de déterminer par un vote qui reprend le poste de maire de la ville du Gosier. Une séance qui promet d’être très houleuse. Alors que les circonstances exactes de la mort de Cédric Cornet restent méconnues, sa majorité, à la ville du Gosier doit pourtant se réorganiser.

19h39 : Prise de parole du président de séance pour annoncer les résultats. “Au premier tour , Guy Baclet 16 voix, Lilianne Montout 17 voix (applaudissements de l’assistance, des voix s’élèvent pour demander un deuxième tour) Mme Montout est élue maire du Gosier

19h34 :  Coup de théâtre ! Un deuxième bulletin est nul. Il est en faveur de Guy Baclet. D’intenses discussions sont en cours pour un nouveau tour et Guy Baclet demande une suspension de séance au président. Une interrogation majeure, comment un tel élément peu échapper à l’équipe de dépouillage ?

19h17 –  Premier tour, égalité parfaite entre Guy Baclet et Lilianne Montout (17 votes chacun). Un vote nul car non lisible, les élus devront se prononcer une nouvelle fois.

19h13 –  Début du dépouillement des votes. 

18h57 – Début du vote avec Guy Baclet.

18h53 – Après l’installation du matériel de vote, les deux candidats Guy Baclet, et Lilianne Montout font leur profession de foi. Dans son discours, Lilianne Montout rappelle que la majorité est issue d’une alliance entre elle et Cédric Cornet. Si l’ancien maire a toujours “tenu parole”, elle déplore que des “réunions secrètes et des manigances de forces politiques extérieures au Gosier” sont à l’oeuvre pour l’évincer. Dès lors, la fragile majorité du groupe “Au service de la population du Gosier” se fracture.

18h – Début du conseil municipal par un hommage à Cédric Cornet considérablement perturbé par l’assistance, si bien que des joutes verbales éclatent entre les citoyens et les élus.