Sale week-end pour les skippers Guadeloupéens

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Route du Rhum

« Thibault Vauchel-Camus, prend vite le large une fois le coup d’envoi donné » • CC

Keni Piperol qui subit une voie d’eau ou alors Thibault Vauchel-Camus qui chavire et qui est contraint d’abandonner, au bout de 4 jours de courses, les mésaventures continuent pour nos skippers. Seul Willy Bissainte est encore bien placé pour un podium.

La dernière mauvaise nouvelle en date est le chavirage de Thibaut Vauchel-Camus au large des Açores. Son bateau s’est retourné durant la nuit et le skipper a dû passer la nuit de samedi isolé dans la coque de son bateau avant que les secours n’interviennent. Thibaut Vauchel-Camus était premier dans sa catégorie d’Ocean Fifty avec de devoir abandonner. Pas de 3e podium en 3 participations pour le “Maloupéen”. 

Lui était également premier vendredi mais en Class40, Kéni Piperol est actuellement en escale technique à La Corogne (Espagne) pour réparer la voie d’eau qui s’est déclaré sur son monocoque. Il pointe désormais à la 46e place. La dernière place des Class40 est occupée par Sacha Daunar, toujours immobilisé à Saint-Malo à cause d’une otite. Il pourrait repartir dans les heures qui viennent. 

Bissainte continue sa très belle course

Le skipper de Tradisyon Gwadloup poursuit sa course quasi parfaite. Placé à la 3e place des Rhum Mono, Willy Bissainte arrive à l’approche des Açores, et s’il continue d’être bien placé à l’approche de la Tête à l’anglais, il pourra faire valoir sa connaissance du terrain.

Damien Seguin ne verra pas Pointe-à-Pitre. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un cargo a percuté son Imoca, le faisant démater. Le skipper a été contraint d’abandonner. 

Lui n’a pas abandonné mais a subi beaucoup de contre-temps. David Ducosson a été contraint de s’arrêter tout d’abord à Brest pour réparer son pilote automatique. Puis à Lorient ce dimanche, toujours pour des problèmes de pilote automatique.