Second tour des élections municipales partielles à Lamentin

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Ce dimanche (20 mars), les Lamentinois sont de nouveau invités à élire leur maire en ce second tour des élections municipales partielles. Dès 8 h ce matin, les premiers électeurs étaient déjà au rendez-vous.

À l’école primaire Emmanuel Bideau ce dimanche matin, les électeurs de la première heure étaient au rendez-vous. Appelés à se rendre de nouveau aux urnes pour le second tour des élections municipales partielles de Lamentin, les Lamentinois ont la tâche de départager trois candidats finalistes :  Jocelyn Sapotille, Reinette Juliard et José Toribio ayant fusionné sa liste avec celle d’Annick Abela.
 

Les électeurs au rendez-vous 

Atmosphère détendue, l’affluence est plus au moins importante selon les bureaux de vote. Quoiqu’il en soit, la tendance reste la même comme à chaque élection.

Luc Jean-Marie, président du bureau n°15 à Pierette – Elodie Soupama

” C’est plutôt calme ce matin. On a ouvert à 8h03 donc pratiquement à l’heure. Cela se passe bien, mais nous supposons qu’après la messe il y aura une vague de votant qui va se manifester. Mais pour l’heure nous recevons les citoyens calmement et bien sûr nous espérons qu’il y aura un maximum de votant “, dit Luc Jean-Marie, président du bureau n°15 à Pierette.

Ecole primaire Emmanuel Bideau (élections municipales partielle second tour lamentin) – Elodie Soupama

Et même si la messe n’est pas encore terminée, certains électeurs étaient déjà présents coûte que coûte comme Arlette 87 ans : ” C’est normal que je vienne voter tant que je peux, j’ai toujours voté !”, dit-elle avec un ton affirmé. Il en va de même pour Denise pour qui le fait de refaire l’exercice près d’un an plus tard n’est pas un problème : ” Pour moi il faut voter, il y eu une annulation mais nous sommes obligés de voter à nouveau. Cela ne me dérange pas du tout de revenir voter, la preuve je suis là “, dit-elle.

Pas de grand changement attendu 

Du côté de Samia 30 ans, venue voter en famille, voter est une évidence également : ” J’ai voté parce que c’est tout d’abord mon devoir de citoyenne et de toute façon on a l’opportunité en tant que jeune de pouvoir porter sa voix et ses convictions “.

Samia 30 ans accomplit son devoir de citoyenne – Elodie Soupama

Même si elle trouve ” un peu fatigant ” le fait de devoir retourner aux urnes après l’annulation des premières élections, selon elle l’issus du vote sera sans surprise. ” Concernant le vote je pense quand même qu’il ne va pas trop changer parce que c’est un instant qui a déjà été porté et je ne pense pas qu’il y a eu vraiment de troubles, d’erreurs en amont “. C’est à peu près l’idée que partage aussi Marie-Line qui dit : ” au moins si le maire qui est là doit passer, cela va conforter sa place et cela voudra dire que le peuple a choisi son maire “.

Pour savoir ce que les Lamentinois auront décidé, il faudra attendre les résultats du vote dans la soirée.