Serge Romana, président de la fondation Esclavage et réconciliation « La revendication d’un mémorial national est ancienne, populaire non basée sur du ressentiment »

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Interview

Le professeur Serge Romana, président de la fondation Esclavage et réconciliation, nous confie son ressenti sur les avancées concernant le mémorial national des victimes de l’esclavage.

Que savez-vous aujourd’hui des intentions du président de la République concernant le mémorial national des victimes de l’esclavage ? Quels sont les progrès par rapport au blocage qui existait ?

Ce blocage était en fait entre le comité d’orientation, qui avait unanimement voté pour le projet dont l’aspect central était les noms, et la structure pilotée par le ministère de la culture pour lequel l’aspect principal était d’être une œuvre d’art, une allégorie…

Contrairement à ce qu’a…


France-Antilles Guadeloupe
1663 mots – 10.05.2022