Simon Jasonne, ou un « Professeur » inspiré par le rap

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

TROIS-RIVIÈRES

Par Yvor J. LAPINARD
[email protected]

À travers le rap et le trap, Professeur évoque des sujets comme la violence, la drogue, le sexe et autres thèmes… • Y.J.L

L’enseignant a sa façon bien à lui de se faire apprécier des jeunes avec lesquels une nouvelle forme de communication est instaurée. Ses compositions musicales en étonnent plus d’un… D’une passion, il en a fait une arme pédagogique.

Qui aurait pu penser que Simon Jasonne serait
devenu un chanteur de rap, voire de trap, ce style instrumental
qui, ces dernières années, s’est largement répandu dans le monde
entier ? Personne.  Professeur de vente-commerce au lycée
Paul-Lacavé de Capesterre-Belle-Eau, Simon Jasonne avait l’habitude
d’écrire, notamment des poèmes. La chanson ? « C’est arrivé
par hasard, sans même l’avoir vu venir, nous raconte-t-il. C’est un
ami qui, en prenant connaissance d’un de mes textes, se demandait
pour quelle raison je ne le chanterais pas. Il faut dire aussi que
j’aime échanger avec les jeunes de mon lycée avec lesquels je parle
souvent de musique…Puis, une connexion s’est faite avec un groupe
de jeunes bien connu de Baie-Mahault que j’ai voulu rencontrer,
sans appréhension. Ils étaient étonnés de voir
qu’un « gran-nonm » venait les retrouver. Tout
cela a permis de déboucher sur une première expérience en
2021… »