Sistah Jahia, une chanteuse de reggae guadeloupéenne

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La musique lui permet à la fois de vivre sa passion et de partager le message du rastafarisme. L’album Nyahbinghi, du nom d’une reine d’Afrique légendaire qui chassait ses ennemis grâce aux roulements de son tambour, sera disponible dans quelques semaines sur toutes les plateformes de téléchargement légal. 

C’est sa voix qui a été choisie par l’association Rastafari’s Way pour la bande sonore de l’annonce de la deuxième édition du Grand marché qui s’est tenu le 30 avril esplanade du port de Basse-Terre. Le groove de ses intonations invite à bouger au rythme du reggae. On croirait ses chansons sorties tout droit des ” pubs ” jamaïcains, pourtant, Sistah Jahia et ses musiciens sont guadeloupéens. Originaire de Bouillante et vivant à Capesterre, ce n’est pas pour la gloire que Jahia…


France-Antilles Guadeloupe
720 mots – 10.05.2022