Thaïs Counali, nouvelle Miss 15/17 ans Martinique

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Les convives étaient nombreux ce samedi à assister l’élection de celle qui représentera l’île aux fleurs fin février prochain au niveau national du concours miss 15/17 ans. Et c’est la Lamentinoise Thaïs Counali qui a retenu l’attention des membres du jury du Grand Carbet.

Du haut de ses 17 ans, elle devient la nouvelle Miss 15/17 ans Martinique, succédant ainsi à Nathanaëlle Hélène.

Un couronnement qui a tout d’abord surpris la jeune fille, lorsqu’une touche d’émotion s’est emparée d’elle, sous le regard admiratif et fier de ses proches venus massivement la soutenir.

 « Je ne m’y attendais vraiment pas et je remercie vraiment tout le monde. C’est vraiment une expérience à vivre car c’est merveilleux, j’ai fait des rencontres incroyables ».

Cette huitième édition a tenu ses promesses offrant au public un spectacle riche en couleurs, en glamour, en son et en lumière.

Les 14 candidates venues de toute l’île ont présenté tour à tour plusieurs tableaux imaginés et pensés par Eruam Élodie, directrice artistique du Comité.

Sur scène, les quatre saisons ont été déclinés. Avec grâce et poésie, les jeunes reines de beauté, vêtues de toilettes rappelant le printemps, l’été, l’automne et l’hiver, ont dansé.

À cet effet, pour plus de réalisme, des flocons de neige ont été projetés depuis le plafond de la scène du Grand Carbet, suscitant une véritable « standing ovation » dans la foule.

Passage de relais

Les candidates ont pu chacune à leur tour exprimer leurs motivations et expliquer leurs ambitions futures au micro d’Éléonore Théodose, maîtresse de cérémonie.

Pour agrémenter la soirée, des intermèdes ont été assurés par plusieurs groupes et chanteurs tels que « l’association atypique », spécialisée dans l’Afro et le dance-hall, double championne Dance-hall Queen Martinique et élue Soca Queen 2020.

Les danseuses « d’Iron Team » sous la Direction d’Élodie Eruam, sans oublier « Infinity » de l’Association Multi Culturel et Sportive. (AMCS) ont également paradé.

Le Martiniquais Jahylon et son titre « Isabella », l’artiste Edith Banks et ses morceaux « Follow Me » et « Rude Boy » ont ensuite enflammé la salle.

L’événement s’est achevé avec un discours voilé de larmes de Séverine Delecourt, déléguée régionale du Comité. « J’ai décidé de passer le flambeau de la direction de ce comité à une équipe qui a été formée pendant toutes ces années. Elle en est tout à fait capable. Et, pour ma part, je vais me consacrer à d’autres projets ».

Photos, selfies et remises de cadeaux par les différents partenaires ont ponctué la cérémonie de cette huitième édition qui aura tenu ses promesses : celle de faire voyager les visiteurs au pays de la féerie et de l’élégance, le temps d’une soirée.