Traversée de la Manche en yole : yo fèy !

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Une nouvelle page de l’histoire de la yole ronde martiniquaise a été écrite ce mardi 14 juin. La yole GFA Caraïbes, avec à son bord des coursiers du Legta de Croix-Rivail et de l’association Bwa Viré, a réussi la traversée de la Manche Douvres-Calais en 3h30.

Christophe Dédé, concepteur du projet et patron de la yole, peut être fier : ses sept mois de travail et de négociations n’ont pas été vains. Mardi soir, sur le fil, il obtenait finalement l’autorisation des autorités de réaliser la traversée Douvres-Calais en une fois. Hier matin, l’aventure ne débutait pas sur les meilleures bases. En raison de nombreux contrôles, la délégation ne pouvait prendre le ferry prévu et le départ de la yole était différé à 15 heures (heure française). La navigation se déroulait parfaitement avec le soleil bien présent, une mer d’huile et un vent suffisant qui baissait rapidement à 3 nœuds.

Défi relevé

A mi-parcours, au lieu-dit « le rail » (lieu de croisement des ferrys et des cargos), les autorités obligeaient à tracter la yole par mesure de sécurité, puis arraisonnaient la flottille (la yole était accompagnée de 3 Zodiac, 2 vedettes et un catamaran) pour un nouveau contrôle d’identité. L’équipage repartait rapidement de l’avant et arrivait sans encombre à Sangatte (proche de Calais) à 17h30. Les coursiers martiniquais avaient relevé le défi que d’aucuns considéraient comme fou, voire impossible à relever !