Trophée « Fit Your Life » : les bodybuilders ont fait le spectacle

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le Trophée « Fit Your Life » a été l’occasion de faire vivre un grand moment de promotion du culturisme et de l’activité physique, à l’occasion de la journée internationale de l’homme.

41 athlètes se sont présentés sur la scène du Grand Carbet, à Fort-de-France. Une première présentation pour certains, un nouveau challenge voire une confirmation pour d’autres. 

Pour ouvrir le bal et la compétition, Tony et Célia ont évoqué la transformation de leur corps, avec la perte de plus d’une dizaine de kilos pour le premier et d’environ 30 pour la concurrente féminine. « J’ai perdu 30 kilos sur une période de six mois », confirme Célia Marcelline. « De 94,6 kilos, je suis passée à 64,60 kilos aujourd’hui. Tout cela, en ayant moins de sucre, moins de gras et un peu plus d’activités physiques régulières avec le suivi d’un coach ».

 

 

Candidat dans la catégorie des moins de 90 kilos (6ème bodybuilder), Fréderic Lestin, 42 ans, de Fort-de-France, est autodidacte. Il accepte notre présence à sa séance tannage consistant à imprimer un effet bronze pour mieux faire ressortir la musculation. « C’est pour moi un véritable challenge, une première présentation. Je me suis préparé tout seul et je compte aller le plus loin possible et performer dans les compétitions futures », indique-t-il.

 

A lire aussi
40 bodybuilders ce samedi au Grand Carbet du Parc Aimé-Césaire de Fort-de-France

 

Klébert Palmar, l’un des représentants de la Guadeloupe, est venu pour (se) « prouver, avant d’atteindre la soixantaine, que l’on peut garder la forme avec des pratiques saines. C’est ma dernière compétition et un challenge dans ma tête », assure-t-il, avant le début de l’épreuve.

 

Shanel Hill, chanteuse et animatrice, que nous avions interviewée avant le début de l’épreuve, participait pour la première fois et nous raconte cette expérience.

 

Elle a finalement, à sa grande surprise, remporté sa catégorie « bikini, petite taille ». « C’est une première pour moi. Je suis choquée et surprise. J’entends 6e place, 5e place. Je me dis c’est bon. Ils vont m’appeler pour la 4e place. On appelle la 3e. Je regarde ma concurrente que j’aime beaucoup. Il ne reste plus que nous deux. Elle me dit : « viens on va se tenir la main ». Je me dis super, je serais deuxième et elle première. On l’appelle et je commence à pleurer. Gladys me lance ne pleure pas, tu as du maquillage ».