Un aventurier britannique achève en Tunisie une traversée de l’Afrique en courant

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Il a couru plus de 16.000 kilomètres, du sud au nord de l’Afrique: le Britannique Russ Cook a conclu dimanche en Tunisie cette folle aventure pour devenir la première personne à avoir traversé le continent africain en courant. 

Russ Cook, 27 ans, est arrivé en fin d’après-midi à Cap Angela, tout au nord de la Tunisie, devant une stèle sous forme de sculpture de l’Afrique dont le socle porte l’inscription “Point le plus septentrional du continent africain”, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Des membres de sa famille, qui l’ont chaleureusement embrassé, et des dizaines de Tunisiens l’ont acclamé à son arrivée après son invraisemblable périple. 

Il était parti le 22 avril 2023 de la pointe sud de l’Afrique du Sud pour son “Project Africa”.

Entre les deux, il a traversé seize pays africains, parcouru plus de 16.250 kilomètres, soit l’équivalent de 385 marathons en 351 jours. Le jeune homme, surnommé “Hardest geezer” (le mec le plus dur), a couru dans des montagnes, des forêts tropicales et des déserts, dont bien sûr le Sahara. 

“Je n’arrive pas à croire que c’est presque terminé”, a-t-il écrit sur le réseau social X dimanche matin. Plusieurs personnes l’ont accompagné pour ses derniers kilomètres. “Nous avons fait un long chemin”, a-t-il également écrit samedi. 

Il est arrivé à Cap Angela avec une longue barbe rousse, qu’il n’a pas coupée depuis des mois. 

Sa traversée de l’Afrique n’a pas été un long fleuve tranquille.  

Après avoir parcouru l’Afrique du Sud et la Namibie en 50 jours, il a été victime d’un vol avec son équipe. Appareils photo, téléphones, argent liquide et des passeports ont été dérobés en Angola. 

Il a dû aussi interrompre sa course quelques jours pour des douleurs physiques.

Au Sahara, il a dû courir la nuit pour éviter les fortes chaleurs. 

Russ Cook a réussi à lever plus de 574.000 livres sterling (668.730 euros) qu’il va reverser notamment à l’organisation caritative britannique Running Charity, qui aide des jeunes sans abri. 

Avant son départ, en février 2023, il avait expliqué à l’agence britannique PA que son but était de profiter au maximum de la vie. 

“Je suis un homme tout à fait normal, alors si je peux le faire, j’espère que les gens pourront appliquer cela à leur propre vie, de la manière qu’ils choisiront”, avait-il dit.

“Pour 99% des gens, il ne s’agira pas de courir à travers l’Afrique, mais peut-être de poursuivre un peu plus leurs rêves”. 

Il n’a pas prévu de se reposer à son arrivée à Cap Angela. Une fête est annoncée et il a déjà prévu de savourer un Daiquiri.

ctx-em/ezz/hme

Le coureur britannique Russ Cook, le 7 avril 2024 à Cap Angela, dans le nord de la Tunisie
• FETHI BELAID

Le coureur britannique Russ Cook, le 7 avril 2024 à Cap Angela, dans le nord de la Tunisie
• FETHI BELAID

Le coureur britannique Russ Cook () lors de la dernière étape d’un périple de plus de 16.000km, le 7 avril 2024 à Cap Angela, dans le nord de la Tunisie
• FETHI BELAID