Un chiffre d’affaires record pour les jeux d’argent en France en 2023

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Le chiffre d’affaires des jeux d’argent a atteint 13,4 milliards d’euros en France en 2023, en hausse de 3,5% par rapport à 2022 où le secteur avait déjà enregistré un record, indique l’Autorité nationale des jeux (ANJ).

Tous les types de jeux voient leur produit brut des jeux (PBJ)( la différence entre les mises des joueurs et les gains reversés par les opérateurs)progresser, avec une hausse particulièrement marquée pour les casinos et les jeux en ligne, notamment le poker.

Vigilance demandée pour les Jeux Olympiques

“Cette croissance rend d’autant plus pertinent l’objectif de diminution du nombre de joueurs excessifs que l’ANJ a placé au centre de son action pour les années à venir”, souligne Isabelle Falque-Pierrotin, présidente du régulateur, citée dans le communiqué.

“Dans un contexte 2024 marqué par la tenue de deux événements sportifs majeurs (l’Euro 2024 de football et les Jeux Olympiques de Paris), l’ANJ a rappelé aux opérateurs qu’en raison du risque d’intensification des pratiques de jeu, ils devront exercer une vigilance accrue à l’égard de la prévention du jeu des mineurs et des comportements de jeu“, prévient la dirigeante.

La Française des Jeux et le PMU sont les acteurs prédominants

La France se situe légèrement en-deçà de la croissance du marché européen qui s’établit à 5,5% (soit 134 milliards d’euros de PBJ). Dans le détail, les opérateurs titulaires de droits exclusifs (la Française des Jeux et le PMU) représentent toujours plus de la moitié de l’activité, soit 62,7% du PBJ total de 2023 et 27 millions de Français sont joueurs de la FDJ.

Les casinos, pour qui 2023 était le deuxième exercice “normal” après la crise sanitaire, ont enregistré un PBJ record de 2,7 milliards d’euros, en hausse de 8,1%, provenant à plus de 80% des machines à sous.

“Cette performance concerne la majorité des casinos : 73,8% des établissements ont retrouvé un niveau de PBJ supérieur à celui de 2019”, souligne l’ANJ.

L’activité des sept clubs de jeux parisiens a elle progressé de 10,9%, pour atteindre 119 millions d’euros en 2023. Du côté des jeux en ligne, le PBJ total atteint 2,3 milliards d’euros (+7,2%) porté par les paris sportifs (63,3% du PBJ en ligne, activité en hausse de 6,4%), le poker (21,6% du PBJ en ligne, activité en hausse de 14,1%) et les paris hippiques (15,1% du PBJ en ligne, activité en hausse de 1,9%).