Un collège Martiniquais sélectionné pour la finale de 15e concours scientifique CGénial

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Grâce à leur projet sur la montée des eaux, trois collégiens, de l’établissement Mandy François-Élie, représenteront la Martinique pour la finale nationale du concours scientifique CGénial. Un collège de Guyane et de Guadeloupe sont également finalistes. 

La finale se déroulera le 18 mai, à distance par visioconfénce. 49 équipes, dont six collèges représentants l’Outre-Mer, notamment un en Guadeloupe, un en Guyane et un en Martinique, s’appliqueront à convaincre le jury du concours scientifique CGénial. Ce dernier valorise “l’enseignement des sciences, des technologies et du numérique dans les collèges et lycées”, détaille la fondation CGénial. Et de poursuivre : “chacune des équipes sera évaluée selon des critères notant l’originalité, l’innovation, l’intérêt sociétal ou local, l’expérimentation, la démarche, la rigueur et la méthode.” 

Un projet autour de la montée des eaux

En Martinique, ce sont trois jeunes collégiens, Loane, Jérémy et Ronald, de l’établissement Mandy François-Elie au Lamentin, qui se sont distingués. Ils ont porté un projet autour de la montée des eaux. “Nous avons voulu montrer quelles étaient les causes et les conséquences de la montée des eaux”, expliquait Loane le 31 mars dernier lors du concours régional, avant d’apprendre que son groupe avait été sélectionné pour représenter leur île. 

Un collège en Guadeloupe et en Guyane

En Guadeloupe, ce sont les élèves du collège Saint John Perse qui essayeront de se démarquer lors de la finale en visioconférence. Ils défendent un projet intitulé : “La main 7.0 : comment la technologie peut-elle améliorer le corps humain ?”. En Guyane, le collège Gérard Holder, s’est fait remarquer avec le projet : “La Tournouvelable : comment produire et stocker de l’énergie électrique de façon durable en Guyane ?”

Le jury donnera son verdict, le 18 mai prochain.