Un départ de feu à déplorer dans le local technique du CHU

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Priscilla Romain / Joanne Blanc

Ce dimanche 31 mars, aux alentours de 18h40, un feu de détritus, selon les pompiers, aurait provoqué un départ d’incendie dans un local technique de l’hôpital, provoquant l’évacuation rapide des services urgences, pneumologue et maladies infectieuses. Désormais, le feu est éteint et le danger éliminé.

Comme un mauvais scénario que l’on rejoue, ce dimanche 31 mars, des dizaines de patients des urgences du CHU sont dehors, pris en charge par le personnel soignant. Les brancards occupent un large espace et ont été évacués rapidement par le personnel de l’hôpital. 

” 30 patients des urgences ont été évacués en raison des fumées et pour s’assurer d’écarter tous les risques. Le personnel soignant a procédé à cette manoeuvre délicate avec rapidité et professionnalisme” se félicite Eric Guyander, le directeur du CHU Guadeloupe. 

Le plus gros du feu avait été éteint par les agents du service et les membres de la sécurité avant l’arrivée des pompiers.

Réorganiser le service

Malgré les nouvelles rassurantes, le fonctionnement de l’hôpital sera bouleversé. En effet, pour assurer la continuité des soins, les patients évacués, dont l’état de santé le nécessite devraient être pris en charge les Eaux Claires ou le CHBT . 

“Nous avons examiné tout le monde et établit que ceux qui sont en état léger ou dont l’état de santé ne relève pas d’une grande urgence serait appelés à rentrer chez eux. Et nous organisons avec les autres partenaires la continuité des soins en Guadeloupe. Je pense que cet incendie est tout simplement accidentel” conclut le Pr. Patrick Portecop, directeur du SAMU.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le nettoyage de la zone continue avec une probabilité de réouverture du service des urgences dans les heures qui viennent.