Un laboratoire de crack démantelé à Fort-de-France, un fusil et des cartouches saisis

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le chef présumé du point de trafic de drogue, qui opérait près du marché de l’Asile, est âgé de 64 ans. Celui qui transformait la drogue, de 59 ans. 

La brigade des stupéfiants du commissariat de Fort-de-France a interpellé quatre personnes suspectées de s’adonner à un trafic de drogue à Fort-de-France, devant le marché de l’Asile. Les opérations ont eu lieu le 7 novembre dernier, à la suite de nombreuses recherches et surveillances.

Les perquisitions menées ont permis de découvrir un laboratoire où était fabriqué le crack et de la somme 4595 euros. Par ailleurs, 23 grammes de cocaïne, 121 grammes de crack, 62 grammes de résine, 2 pieds de cannabis, un fusil calibre 12 à canon scié avec ses 23 cartouches « brennek », 92 cartouches de cigarettes et un scooter neuf acheté avec les bénéfices du trafic. 

 

En détention provisoire

Entendus en garde à vue, trois des quatre mis en cause ont reconnu les faits. L’un d’eux, décrit comme « le chimiste », âgé de 59 ans, est passé aux aveux concernant la fabrication du produit, qu’il fournissait au chef du point de deal, âgé, pour sa part de 64 ans. Ce dernier a reconnu vendre et fournir les deux autres individus interpellés, eux-mêmes consommateurs et dealers, âgés de 30 et 35 ans.

À l’issue de leur garde à vue, les quatre suspects ont été déférés au parquet de Fort-de-France. Ils ont souhaité un délai pour préparer leur défense et ont été incarcérés au centre pénitentiaire de Ducos en vue d’une comparution devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France le 5 décembre prochain.