Une collision entre l’art classique et la culture de rue

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Le portrait d’artiste de cette semaine rend hommage à l’un des peintres contemporain les plus emblématique de la communauté noire : Kehinde Wiley. Né en 1977 à Los Angeles, Kehinde vit et travaille à New York, sa peinture crée des collisions entre histoire de l’art et culture de la rue. 

Sa collaboration avec la marque Puma à l’occasion de la coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud le propulse sur le devant de la scène en 2010 mais il devient véritablement un artiste iconique de la cause afro américaine en 2016 lorsque Barack Obama,  lui demande de faire son portrait officiel. À l’époque, le président américain souhaite dépoussiérer et moderniser l’image de l’institution, en faisant appel à un peintre d’origine américano-nigériane et ouvertement gay….


France-Antilles Guadeloupe
733 mots – 09.05.2022