Une exposition sur le cheveu crépu du 6 au 27 mai à la bibliothèque Schoelcher

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

À partir de ce vendredi 6 mai se tient une exposition sur le cheveu crépu. Les étudiants du CAP métiers de la coiffure du Marin ont retracé l’histoire de ce cheveu, longtemps rejeté mais aujourd’hui réhabilité. 

Le cheveux crépu a longtemps été rejeté. Aujourd’hui il est mis à l’honneur à la bibliothèque Schoelcher à partir de ce vendredi 6 mai. Dans le cadre d’un projet pédagogique et artistique porté par les étudiants du CAP métiers de la coiffure du Marin, mais aussi les professeurs et les professionnels de la coiffure du cheveu crépu, le lycée professionnel Raymond Neris et la CTM, organisent une exposition sur le sujet. 

Rejet et réhabilitation

Les élèves ont travaillé pendant deux ans sur “le voyage culturel et identitaire sur la perception du cheveu crépu à travers l’histoire”. L’exposition a pour objectif de “s’intéresser au rejet, à la réhabilitation ainsi qu’à la sublimation des cheveux crépus au fil du temps”. Mais aussi “analyser les facteurs historiques, sociaux et psychologiques liés à la période de l’esclavage qui ont fortement influencé le rapport aux cheveux”, explique dans un communiqué la CTM. 

En plus de l’exposition dédiée aux cheveux crépus, les étapes de la vague “Black is Beautiful” des années 1960 à nos jours seront également abordées. 

Le vernissage de l’exposition aura lieu ce vendredi 6 mai à 18h30, à la bibliothèque Schoelcher.