Une mi-carême gwo siwo à Terre-de-Haut

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Marijoé MÉTAYER

Le groupe Unison fin prêt pour arpenter les rues de l’île. • MARIJOÉ MÉTAYER

Les carnavaliers se sont de nouveau retrouvés jeudi matin pour faire renaître Vaval de ses cendres.

Une traditionnelle mi-carême gwo siwo comme antan lontan pour clore ce carnaval. Les carnavaliers se sont de nouveau retrouvés ce jeudi matin 16 mars pour faire renaître Vaval de ses cendres. En rouge et noir, symboles de vie et de mort.

” Très heureux de boucler ce carnaval 2023 avec autant de satisfaction ! Un mas a congo ou gwo siwo, ce qui ne s’est pas fait depuis bien longtemps ici ! Les jeunes ont beaucoup apprécié cette première… “, déclare Rony Bride, responsable du groupe Unison.

Barbouillé de la mixture secrète, le corps se métamorphose pour honorer la mémoire des esclaves Neg Mawon.
• Marijoé Métayer

Un noir intense, un mélange de mélasse et charbon pilé ou sucre ?
• Marijoé Métayer

Et, c’est parti pour clôturer les festivités carnavalesques !
• Marijoé Métayer

Le groupe a po donne le rythme et crée l’ambiance.
• Marijoé Métayer

Et n’hésite pas à taquiner le public, un salut pour quelques sous !
• Marijoé Métayer

La population et les touristes ont bien joué le jeu.
• Marijoé Métayer