Une urbanisation spontanée aux lourdes conséquences Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

L’Agence d’urbanisme et de développement de la Guyane (Audeg) a réalisé une nouvelle étude sur l’urbanisation spontanée. Lancée en 2020, elle a été publiée en décembre 2023 et porte sur six communes : Cayenne, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnégrande, Roura et Papaïchton, cette dernière étant analysée pour la première fois dans ce type d’étude. En moyenne, 33% du bâti de ces communes, hormis Papaïchton, sont considérés comme spontanés, c’est-à-dire construits sans autorisation d’urbanisme. Une urbanisation parallèle aux conséquences négatives sur la sécurité des habitants, les ressources financières des collectivités, le développement agricole ou encore l’aménagement du territoire, pointe l’Audeg.  Mesurer les évolutions…