Wilhem Bélocian passe à côté de sa finale des championnats du monde

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Athlétisme

Romain MATTIO
Dimanche 20 Mars 2022 – 14h59

Wilhem Bélocian – Photo : Wilhem Belocian Instagram

Le Lamentinois n’a pas réussi à bien sortir de ses starting-blocks lors de la finale des championnats du monde en salle à Belgrade (Serbie). Bélocian termine 8e du 60m haies après avoir été très bon en série et en demie-finale. Pascal Martinot-Lagarde, lui, en a profité pour devenir Vice-champion du monde. 

Tout ne s’est pas passé comme prévu. Wilhem Bélocian avait pourtant bien réussi ses séries en signant le deuxième meilleur temps en 7”55. Puis il a remporté sa demi-finale en 7”53. Signe d’une bonne forme et d’une montée en puissance avec des chrono réglés comme un métronome, dans la prolongation de son temps en finale du championnat de France en février dernier (7”58). Le style est toujours le même des départs rapides et peu de fautes sur les haies. 

Départ manqué en finale

Puis vint le moment de la finale. Si le titre de champion du monde était d’ores et déjà inatteignable, au vu des prestations stratosphérique de Grant Galloway. L’américain a égalé le record du monde en demi-finale en 7’29. Mais la médaille d’argent ou de bronze étaient à sa portée. Malheureusement, Bélocian est resté trop longtemps bloqué dans les starting-blocks, un centième ou un millième de secondes de trop. Et fatalement, il lui a été difficile de revenir dans cette finale qu’il boucle en 7”67, un chrono à l’image de sa course, bien loin de ses standards et de ses capacités. 

Sur le même sujet


Wilhem Bélocian s’impose avec autorité

Thèmes :ATHLETISME


Wilhem Bélocian récidive au Meeting de Paris

Thèmes :ATHLETISME