Jordan Bardella

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

 Jordan Bardella, président du Rassemblement National arrive ce jeudi 7 décembre 2023 en Guadeloupe pour le début de sa campagne européenne. Une visite mal venue pour le parti socialiste de Guadeloupe qui rappelle au passage les positionnements anti-sociaux du parti à l’Assemblée.

La présence de Jordan Bardella en Guadeloupe, est, pour le parti socialiste, proche d’un non-sens. C’est, en tout cas, c’est l’argument développé dans un communiqué publié le 6 décembre 2023. En dehors de l’histoire du parti qui est aux antipodes de l’histoire ultramarine, les socialistes ont rappelé à quel point les députés du rassemblement national se sont éloignés de toutes les mesures sociales en faveur des classes populaires. 

Le RN pas très social

Parmi les mesures rejetées par le rassemblement national, certaines sont nées de revendications portées par les Gilets Jaunes, voire même au local, par le mouvement social de 2021. On y retrouve le gel des loyers, la TVA à 0% sur les produits de première nécessité en outre-mer, indexation des salaires sur l’inflation ou encore la revalorisation des minimas sociaux, sujet sur lequel le parti s’est abstenu. 

Dès lors, sur quels arguments baser un discours destiné à une population qui, globalement, s’est paupérisée ces dernières années, à l’instar de la population française. 

“Au moment où la Guadeloupe n’en finit plus de subir les défaillances de ses services publics essentiels et connait une recrudescence des faits de violence pour certains effroyables, nous devons malgré tout garder les yeux ouverts et nous méfier plus que jamais des groupes politiques qui n’apparaissent qu’en moment des élections” écrit Olivier Nicolas, premier secrétaire fédéral du PS. 

De son côté, Jordan Bardella a déjà exprimé sa satisfaction à l’issue des rencontres qu’il a pu enchaîner en Martinique, première étape de sa tournée antillaise.